Même en camping-car, mon fils râle pour venir manger !


C’est quand même fou, à chaque fois que j’appelle mon fils pour venir manger, il râle et sa petite sœur le recopie.

J’ai deux gosses qui ne veulent pas manger, ne pas se laver, et encore moins se laver les dents.

J’espère pour moi, que vous avez les mêmes chez vous, sinon cela voudrait dire que je suis vraiment un mauvais…


J’ai beau leurs dires, qu’à l’époque, mon père aurai sorti le martinet pour moins que ça, rien ne change. 


J’aurai bien mis une baffe ou deux, pour affirmer mon autorité, mais c’est interdit. Dommage.


Vous allez me dire, les générations sont de pire en pire, à l’époque ma grand-mère travaillait dans les champs à l’âge de 10 ans. Aujourd’hui, les gosses pensent qu’à jouer à leurs jeux vidéo, Fortnite et compagnie.
Ce n’est pas faux, qu’est-ce que ça m’agace, de les voire scotché sur les écrans. Pour le coup l’avantage du camping-car, c’est qu’il y a moins d’écrans et Internet n’est pas illimité.


Ça n’empêche qu’ils râlent quand même pour venir bouffer, insupportable !


À moins que le problème ne viennent pas d’eux, mais plutôt, de nous, parents ?


Juste comme ça :

  • Vous souhaitez vivre en camping-car pour être libres ?
  • Libre de “la montre”, de votre patron ?
  • Libre de ce système qui vous impose, une vie formatée ?


Moi aussi, tout comme vous, je cherche LA liberté.


Nous donnons l’éducation à nos enfants, par rapport à l’éducation que nous avons reçus de nos parents.

  •  
  • Tu dois écouter tes parents.
  • Tu dois être poli avec les gens.
  • Ne parle pas aux inconnus.
  • Ne fais pas de bêtises.
  • Ne saute pas sur le canapé.
  • Tu dois finir ton assiette.
  • Ne pose pas tes coudes sur la table.
  • Ne parle pas la bouche pleine.


J’en passe des vertes et des pas mûres, vous comprenez le principe ?


Je cherche la liberté, mais j’impose un schéma à mes enfants.


Finalement, ce n’est ni la faute des enfants, ni la faute des jeux vidéo, ni la faute de l’éducation nationale et encore moins la faute du gouvernement.


Nous parents, nous sommes les premiers à formater nos enfants en mode “bon citoyen”.


Tiens mon fils, je te donne le cahier des charges pour devenir monsieur tout le monde.
Merci papa ! Mais papa ? Il n’y a pas écrit : vivre en camping-car, dans ton cahier de charges.
Ah oui, merde, brûle-le ce cahier mon loulou, on va apprendre tous les deux à devenir libre.
Si tu ne veux pas manger quand le repas est prêt, pas de soucis, par contre tu te débrouilleras quand tu auras faim.
Si tu ne veux pas te coucher tôt, pas de problème, mais faudra assumer demain matin.
… 


Finalement, mon rôle de père, ce n’est pas d’être autoritaire, d’être le chef de famille, je pense que mon rôle est tout simplement, d’apporter des conseils à mes enfants, d’accepter leurs choix et de les laisser, explorer le monde comme ils le veulent.


Comment faire en sorte que ma famille accepte mon choix de vivre différemment, alors que moi-même, je n’accepte pas que mes enfants vivent leurs vies ?


Impossible !


D’accord, pas d’accord, je vous laisse me répondre, en répondant directement à ce mail !

À bientôt Clément.

C’est l’exemple d’un mail type, que j’envoie, à mes abonnés.

Si vous voulez les recevoir, inscrivez-vous entrant votre adresse email juste en bas.

Partagez avec vos amis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.