Pourquoi je n’arrive pas à changer de vie ?

Pourquoi je n’arrive pas à changer de vie ?

Je rêve de voyage, de liberté, de découverte. Une seule chose à faire : prendre la décision de vendre ma maison et quitter mon boulot, mais quelque chose m’en empêche…


Comme beaucoup de Français, vous ressentez une puissante envie de changer de vie. Entre les reportages TV, les blogs et YouTube, l’inspiration ne manque pas. Pourtant, un petit quelque chose vous empêche de passer le cap. 


Début 2019, avec ma femme, nous décidions de nous lancer pour un tour du monde sans date de retour, en commençant par le Brésil et toute l’Amérique du Sud.


Vaccin, budget, étude du parcours, mise en vente de notre maison… Nous avons aussi prévenu l’école de notre fils ainsi que l’académie pour mettre en place l’instruction en famille. Bref tout bien ficelé pour un départ en janvier 2020.


Au moment où nous avons annoncé le projet à nos proches, ils nous restaient uniquement les billets d’avions à acheter. Forcément la nouvelle, n’a pas été accueilli positivement, “ comment allez-vous faire avec vos enfants, sans parler anglais ni espagnol encore moins portugais”, ” si vous ne travaillez pas vous n’aurez plus d’argent”, “vous vous rendez compte de ce que vous faites, vous êtes complétement inconscient”, “ les gens qui voyagent n’ont pas d’enfants et surtout beaucoup d’économies”, “vous n’avez jamais voyager vous !”.


Malheureusement, ils ont eu raison de nous, le projet est stoppé, repoussé de deux années supplémentaires, le temps de mettre beaucoup plus d’argent de côté. Par contre la maison est vendue, dans trois mois, il faudra trouver un nouveau logement, nous voyons ça comme un nouveau départ.


Pour nous rassurer et testé notre idée, nous avons passé des vacances chez l’habitant en Espagne et nous avons compris que nous devions impérativement avoir notre petit cocon familial du genre, un camping-car.


Comment voyager tout en étant à la maison ? Avec un camping-car bien sûr !
C’est évident, il nous faut un camping-car, et on pourrait en acheter un petit d’occaz pour l’essayer quelques week-ends et puis le mettre en location l’été pour gagner un peu plus d’argent ? Ni une ni deux, après plusieurs visites, nous en choisissant un que nous devons récupérer le 10 avril 2020.


Une fois de plus, un élément extérieur nous barre la route et pas des moindres. 15 jours de confinement plus tard, quand la plupart d’entre nous sommes pressés de reprendre le cour d’une vie “normale”, nous ne souhaitons qu’une seul chose, ne pas repartir bosser, ne pas recommencer cette course contre la montre !


Vous connaissez ce proverbe cambodgien qui dit : “Vous avez la montre, nous avons le temps”. C’est exactement cette philosophie que le confinement nous a appris. Avoir le temps, sans stresser, sans se presser pour manger à l’heure et coucher les enfants parce qu’il y a école demain. 


Vous penserez à moi en vous réveillant à 6h30, lorsque que vous boirez votre première tasse de thé, les yeux bouffis en manque de sommeil, vous savez ce moment si difficile en cherchant un plan pour ne pas aller travail aujourd’hui ?


La raison où devrais-je dire, notre éducation nous impose ce train de vie. Depuis l’âge de 3 ans, nous apprenons à effectuer des tâches imposée que ça nous plaise ou non. Nous avons même appris que le temps, c’est de l’argent. Notre temps est de l’argent pour qui ? Pour quoi ? Ont nous racontent aussi que le travail permet de garder la santé, d’être sociable ou d’être quelqu’un de bien, d’obtenir un gros crédit pour se payer une grande et belle maison.


Nous sommes vraiment sur terre pour l’unique raison de travailler ?


Qu’est-ce qu’y vous dérangent le plus dans ce confinement inédit ? Le fait de ne pas pouvoir travailler ou bien de ne pas avoir le droit de sortir de chez vous ?


Le problème, c’est que dans ce mode de vie, nous sommes obligés de travailler, pour subvenir à nos besoins, mais que sont vraiment nos besoins ? 

Regardez vos enfants de quoi ont-ils besoin ? De jouer, manger, dormir et l’amour de leur famille. Plus ont grandi, plus la liste des besoins augmente, un téléphone, un scooter, des beaux vêtement, une voiture, une grande TV, une console dernière génération, un belle appart, … Évidemment, tous ces besoins demandent de l’argent, donc un travail et plus nous avons de besoins, plus nous devons travailler. Nous ne sommes pas esclaves d’un système, nous sommes esclaves de nos besoins matériels.


Supprimer vos besoins superflus !


La TV nous rend CON, c’est la première chose à supprimer pour changer de mode vie, entre la publicité incessante et les programmes de mauvaises qualités, vous gagnerez en liberté d’esprit et de réflexion en supprimant cet objet de votre vie.


Finalement les samedis après-midi à faire du shopping vous ont-ils vraiment manqué pendant le confinement ? C’est génial de passer son week-end dans les magasins comme IKEA, Action, carrefour, on y trouve des tonnes de merde pour pas cher qui finalement nous servent à rien. NON ? 


Regardez le nombre d’objets que vous stockez inutilement chez vous, les ¾ pourraient être vendus sur le bon coin. En plus de retrouver de l’espace dans la maison, c’est un excellent début économie pour réaliser vos rêves.


Votre projet commence maintenant, ne vous arrêtez pas en chemin et vivez votre vie !


Pour ceux que ça intéresse, je vous ai concocté une petite liste “Comment réduire vos frais fixes afin de mieux préparer votre projet” qui vous permettra d’économiser de l’argent sur vos factures “obligatoires”. Vous pouvez télécharger cette liste en cliquant sur le bouton juste en dessous. 


Partagez avec vos amis

Cet article a 5 commentaires

  1. Avatar
    Sylvie ROUX

    depuis longtemps j’ai ce désir, vous me rassurez, si seulement mes enfants acceptés.

    1. Clément
      Clément

      Merci Sylvie pour votre commentaire, quel âge ont vos enfants ?

  2. Avatar
    Sophie

    Bravo !! C’est ce que.Nous avons fait ! J’ai quitté mon boulot mon conjoint est en année sabbatique depuis août et sommes partis en tourbdu monde avec nos 3 garçons 11, 7 et 4 ans un pur bonheur même confinés en Malaisie…on referait pareil ! D’ailleurs il va falloir puisque nous avons dû stopper notre itinéraire !!! Foncez !
    Family5away

  3. Avatar
    Nicolas

    Merci pour cet article. Qu’est-ce qui vous a inspiré ? Qui vous a inspiré ? Avez-vous des lectures à conseiller ? Merci

    1. Clément
      Clément

      Bonjour Nicolas, merci pour votre commentaire. Je me suis inspiré de mon expérience tout simplement. Je n’ai malheureusement pas de lecture à vous conseiller, par contre si vous avez des questions auxquelles je pourrais vous apporter des réponses, vous pouvez me contacter directement par mail.
      Au plaisir d’échanger avec vous bonne soirée !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.